Délégué pharmaceutique
La formation

La formation de délégué pharmaceutique

Avec une durée variant entre 9 et 12 mois, la formation de visiteur médical se divise entre cours théoriques et un stage sur le terrain.

Payants, les frais de formation s’élèvent aux alentours de 3000 euros l’année. Seuls les boursiers en formation initiale, intégrant une formation universitaire bénéficient d’une dispense de frais de scolarité.

Il en est de même pour les salariés, en formation continue, dont le coût de la formation est intégralement pris en charge par l’employeur.

Le contenu de la formation du visiteur médical

Dense et complète, la formation de délégué pharmaceutique a un profil résolument scientifique, au contenu très professionnel, afin que la personne soit directement opérationnelle sur son lieu de travail. Elle tourne autour de 7 axes d’apprentissage :

La biologie et l’anatomie

Le futur visiteur médical apprend la terminologie médicale, afin de pouvoir maîtriser le jargon médical et être à l’aise, lors d’une discussion avec un médecin. A travers des cours, les différentes pathologies lui sont expliquées de manière clinique. Les maladies sont mises en relation avec des facteurs tels que l’alimentation, l’addiction, l’environnement... L’anatomie et la psychiatrie sont étudiés en détail, pour savoir sur quelle partie du corps le médicament agit.

Le médicament

Chaque médicament, en fonction de sa posologie, a un effet préventif ou curatif sur l’organisme. Le futur visiteur doit connaître les différents mécanismes d’action d’un traitement, ses interactions ou ses effets secondaires. De plus, les médecines douces prennent un essor important : la pharmacie galénique, l’homéopathie, les huiles essentielles...

La réglementation autour du médicament

La pharmacovigilance est un domaine très contrôlé : de la conception à la commercialisation du médicament, en passant par les autorisations de mise en vente sur le marché. De plus, le médicament fait partie d’une politique sociale, entre une prise en charge par la sécurité sociale, selon la couleur des vignettes, un remboursement partiel de la complémentaire santé et le ticket modérateur. Le visiteur médical doit connaître tous ces mécanismes, à la perfection.

L’analyse et la stratégie commerciale

Le visiteur médical participe activement au développement du chiffre d’affaires du laboratoire. Sa rémunération peut être basée sur un salaire fixe et des primes, selon ses performances. De plus, il doit rédiger des rapports après chaque client potentiel rencontré. Le professionnel a besoin de solides bases en marketing.

La communication et la vente

Le délégué médical est un technico-commercial. Son secteur d’activité est très technique et demande des connaissances très pointues. Toutefois, il doit avoir un argumentaire commercial, pour réussir à mettre en valeur son produit et développer son porte-feuilles de clients.

Une langue vivante

Bon nombre de documents, en matière de veille pharmaceutique, sont écrits en anglais. Les grands groupements de laboratoires internationaux utilisent l’anglais, comme langue pour la communication sur ces médicaments. C’est pourquoi il est important de maîtriser le vocabulaire en lien avec le métier, dans une autre langue que le français.

La mise en situation professionnelle

Au cours de sa formation, l’étudiant doit faire un stage au sein d’un lieu en lien avec l’industrie pharmaceutique : laboratoire, pharmacie... Durant 3 mois, il met en pratique les connaissances acquises en cours et consolide sa formation.

Quelles sont les contraintes du métier de délégué pharmaceutique ?

Le visiteur médical a l’avantage de travailler au coeur du milieu pharmaceutique, en tant qu’interface entre les médecins, les pharmaciens et le laboratoire. Toutefois, le professionnel exerce un métier qui demande un solide cursus pour devenir informateur médical, pour connaître la posologie, les interactions médicamenteuses, les effets secondaires. Il est nécessaire d’être disponible et pouvoir être en déplacement permanent.

Besoin d’un métier sédentaire sans déplacement professionnel ? Devenez préparateur en pharmacie

Pour un métier plus fixe, la profession de préparateur en pharmacie peut parfaitement convenir, avec un contact permanent avec la patientèle.

Une formation en école privée habilitée par le CPNVM

Le Comité Professionnel National de la Visite Médicale (CPNVM) est l’organisme de référence pour habiliter les écoles de formation, pouvant délivrer un titre d’informateur médical.

On compte 14 instituts de formation sur toute la France. Ces derniers sont des écoles privées intégralement payantes, qui effectuent leur sélection de candidats retenus par dossier et lors d’un entretien devant un jury.

Il est également possible d’obtenir un titre professionnel de délégué pharmaceutique, via une formation à distance. L’enseignement à distance offre une plus grande flexibilité, pour articuler vie professionnelle et familiale, idéale pour une reconversion professionnelle. La formation dure normalement 12 mois, mais peut s’étendre jusqu’à 18 mois.

Une formation universitaire d’informateur médical

Le métier de délégué médical est accessible par la voie universitaire. Les élèves ne passent pas le titre d’informateur médical, comme dans les écoles privées, mais le diplôme universitaire : DU, DEUST ou licence professionnelle.

Les universités signent une convention avec le CPNVM, afin que la formation dispensée soit conforme aux connaissances à avoir pour l’exercice du métier.